ENQUÊTE QUALITÉ, SONDAGE, CLIENT MYSTÈRE OU ENTRETIEN QUALITATIF…

Redonner du sens à l’appel sortant B2B : Ipcontact, au cœur de la relation humaine

Ce n’est pas la quantité d’appels qui fait la qualité de la prospection… Qui voudrait être continuellement sollicité par des appels sans aucune pertinence, ni valeur ajoutée ?
Le temps des appels en masse à froid est révolu. À l’heure du Social Selling avec la puissance des réseaux sociaux, le seul véritable service est l’appel sortant intelligent : celui qui survient à propos, au moment opportun pour agir, car consenti et à forte valeur ajoutée parce qu’individualisé. C’est à dire, lorsque votre cible (contact, prospect, utilisateur…) a actionné un certain nombre de signaux permettant de qualifier son intérêt pour ce qui va lui être proposé ou vendu ! Bref… ramasser le fruit quand il est sur le point de tomber de l’arbre parce qu’il est mûr.

Pour développer une Relation Client avec une expérience utilisateur épanouie, les appels sortants avec enquête téléphonique, sondage, étude ou recherche de client testeur… répondent à un objectif influent : mieux qualifier le besoin !

Pourquoi l’appel sortant « old school » va redevenir « in »

Votre téléphone sonne, un numéro inconnu. A Tous les coups, c’est une pub. Vous êtes de bonne humeur, vous décrochez. Le téléopérateur vous propose une chaudière à biomasse (what ?). Euh, ça ne vous intéresse pas là…le matin…au café. Vous ouvrez les yeux. C’était un rêve. Allez, il faut se lever, se préparer et partir…travailler. Qu’est-ce que vous faites ? Vous vendez des chaudières… ?!

Vous souhaitez découvrir nos solutions RH et digitales ?

Mme M.
 

Politique de confidentialité : collecte, utilisation, conservation et protection des données personnelles.

Data des clients en forme de coeur

Preter attention à ses clients

Feter l'anniversaire de ses clients : la base !

Popularité et réseaux sociaux

Pourquoi la fidélisation de vos clients est indispensable‎

En finir avec l’appel à froid

L’appel commercial à froid est littéralement mort. Honni par vos clients potentiels, il propose ex-nihilo un service ou un produit à des personnes pour lesquelles aucune intention d’achat a été détectée. Les consommateurs détestent ce genre d’appels qu’ils assimilent à des publicités pénibles au mieux et au pire à de l’acharnement commercial. La méthode est dépassée, de moins en moins efficace, coûteuse et contre-productive.

Qu’est-ce que l’appel sortant intelligent ?

Ce rêve vous trotte dans la tête. C’est comme si vous étiez à la place d’un client. Ou plutôt un contact, intéressé par les économies d’énergie d’abord ouvert à la discussion quand vous l’appelez et ensuite au fait des problématiques dont vous lui parlez. Et pour ça, la meilleure solution est de vous baser sur un appel ciblé, qualifié, pertinent.

L’appel sortant intelligent, c’est celui qui a sélectionné d’abord les contacts possiblement séduits par votre produit parce qu’ils ont préalablement montré leur intérêt. Plusieurs techniques d’amorçage existent. Par mail, via un site web sur lequel vos contacts ont rempli un formulaire, vous recevez les listes de ces contacts. Vous pouvez alors qualifier vos fichiers et proposer une offre qui correspond à leur centre d’intérêt.

Connaissez-vous bien vos clients ?

La connaissance client, c’est le nerf de la guerre. Les informations que vous recueillez sont précieuses, ce sont elles qui vous permettent d’adapter votre offre. Et d’avoir une longueur d’avance sur vos concurrents…

De quoi ont-ils besoin ?

Le cold calling n’identifie pas du tout les besoins des consommateurs. Ils les poussent à l’achat avec des offres alléchantes et parfois un peu agressives. Or, les acheteurs d’aujourd’hui ne supportent plus la sur-sollicitation. Les appels sortants en font les frais. Les consommateurs veulent que l’on fasse attention à ce dont ils ont besoin. Et vous devez répondre à ce besoin que vous devez d’abord identifier. Mais comment faire ?

Enrichir sa connaissance client : le digital ?

Digitaliser la relation client est l’enjeu majeure de toutes les entreprises qui ont une vision à long terme. Il faut mettre en place des outils qui permettent de remonter à la source du contact pour pouvoir élaborer un pré-qualification d’un fichier client. Une fois ce travail effectué, la question du temps dont vous disposez intervient. C’est là que vous pouvez penser à externaliser vos campagnes d’appels sortants.

Fidéliser ou acquérir ? Que choisir ?

Pour augmenter sa clientèle, il est nécessaire de rester en contact permanent avec elle. Et plus l’entreprise proposera de la valeur, des services, du contenu, de l’innovation… plus sa clientèle lui sera fidèle. Ipcontact accompagne les entreprises qui veulent entretenir une relation à long terme avec leurs clients. Grâce à des outils CRM performants et novateurs, nos équipes commerciales, sur la base de votre fichier pré-qualifié, contactent vos prospects en fonction de l’intention qu’ils ont d’abord montrée.

La rétention client, ça s’organise

Priorité absolue pour votre entreprise, la rétention client ne se résume pas à un simple service client ou une hotline pour les mécontents. Nos téléopérateurs réagissent à leurs attentes grâce à la connaissance qu’ils ont de votre métier. Externaliser, oui mais tout en s’engageant au cœur de votre entreprise. Grâce à vos bases clients pré-qualifiées, les téléopérateurs Ipcontact enquêtent et sondent vos contacts pour identifier leurs besoins et remonter les informations vers vos services. Vous pouvez ainsi adapter vos offres, améliorer vos services ou produits. Vous faites avancer votre entreprise et transformez vos prospects en clients fidèles.

Fidélisation client : entre jugement et attachement

Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises rêvent de créer une communauté autour de leur activité. Les consommateurs participent à la vie des marques. Ils donnent leur avis sur internet, s’abonnent sur les réseaux sociaux, partagent, commentent. Ils jugent négativement les produits et services aussi facilement qu’ils s’y attachent émotionnellement. La relation client est plus que nécessaire : c’est une question de survie. Ipcontact met toutes les compétences humaines de ses téléopérateurs et téléopératrices à votre disposition pour gérer vos appels sortants et fidéliser vos clients.

ARS Bretagne illustrationL’appel sortant BtoBtoC au service de l’humain, c’est possible ?

l’Agence Régionale de Santé Bretagne a mis au point un dispositif d’aide et d’accompagnement territorial post-confinement avec l’appui de la plateforme téléphonique externalisée Ipcontact. Quel rôle jouent les téléopérateurs Ipcontact dans l’accompagnement des personnes isolées ou placées en quatorzaine ?

Téléopérateur Ipcontact : une profession qui exige un grand sens du relationnel dans un environnement numérisé

L’exercice du métier de téléopérateur, dans le cadre de la crise sanitaire du COVID-19, requiert un réel engagement intellectuel et psychologique dans l’accompagnement des personnes placées en isolement et en quatorzaine. En télétravail, par l’intermédiaire d’outils numériques, leur mission est d’abord relationnelle et communicante et alterne entre aléas et routine. En effet, si le télétravail est particulièrement d’actualité, il a connu une difficile mise en place durant le confinement. Ipcontact Group y a eu recours par souci du respect des règles sanitaires. Le travail de téléopérateur en est valorisé par l’autonomie et la confiance qui lui est accordé. Le travail est supervisé à distance et se fait au sein d’une équipe qui gère collectivement les appels sortants. Cette dernière doit assurer une cohérence des procédures et des solutions construites à mesure que les problèmes se posent. « Bon sens » et « bienveillance » sont les maîtres mots afin de mettre en place des suivis réguliers et adaptés.

les opérateur en télétravail

Plateau téléphonique virtuel

Les opérateurs sont formés en présentiels

Les opérateurs s'assure de la compréhension des consignes d’isolement

Formation des opérateurs en continu même en télétravail

Isolement à domicile

L’Illectronisme : comment s’informer, communiquer, rechercher ou résoudre un problème quand on est exclu du monde numérique ? L’accompagnement téléphonique de nos operateurs durant la période de la COVID19 a aidé́ et soulagé de nombreux français.

Les suivis patients mis en place par l’ARS Bretagne et Ipcontact après le déconfinement s’inscrivent dans une démarche d’anticipation et dans une lutte contre la « e-exclusion ». En effet, si la dématérialisation des services publics est bien avancée, bon nombre de français ne se sentent pas à l’aise avec le numérique.
L’intégration de ces technologies dans la vie quotidienne croissent à une vitesse vertigineuse et nécessitent de notre part une adaptation tout aussi rapide et pour laquelle nous ne sommes que partiellement préparés. Cette utilisation de plus en plus systématique du numérique laisse sur la touche les « illettrés du numérique » autrement dit, ceux qui n’ont pas les connaissances nécessaires à l’utilisation des ressources électroniques. Les agences régionales de santé, en partenariat avec l’agence Ipcontact, ont pris la mesure de cette fracture du numérique qui selon une étude menée par le syndicat de la presse sociale (SPS) et l’institut CSA concernerait près d’un quart des français.

Disparité d’accès au numérique

L’illectronisme peut, par exemple, concerner la situation d’une personne âgée qui se trouve à présent amenée à créer une adresse e-mail pour communiquer avec l’administration des finances, obtenir un rendez-vous chez un professionnel de santé, et qui ne sait pas comment faire, alors qu’elle est toujours parvenue, jusqu’ici, à « remplir ses papiers » et prendre ses rendez-vous médicaux par téléphone. Dans son cas, trouver les coordonnées de l’institution qui saura répondre à ses problématiques peut se révéler particulièrement fastidieux. Ainsi, la mise en relation rapide des patients avec les contacts adéquats en fonction des difficultés rencontrées ; qu’elles soient d’ordre logistique, matérielle, psychologique ou de santé est l’enjeu premier des opérateurs Ipcontact.
C’est par le biais de questionnaires effectués par appel ou via la plateforme numérique de l’ARS Bretagne une fois par semaine durant la quatorzaine (J0, J7, J14) ; que les téléopérateurs établissent un suivi individualisé des patients malades testés positif au virus et des patients dits « contact » qui ont été́ en contact avec une personne infectée.

Coronavirus : Un virus aux nombreuses conséquences qui nécessite un dispositif d’aide et d’accompagnement.

Dans le cadre de la crise sanitaire actuelle, les appels passés en J0 sont appréciés des patients et vus comme rassurants. En effet, l’épidémie du coronavirus, associée à de nombreuses zones d’ombre, est un évènement traumatogène. Que l’on soit directement concerné ou plus à distance, cette période inédite a généré́ une forte charge émotionnelle pouvant avoir des conséquences sur le plan psychologique, et pas des moindres !
Aussi, fournir le numéro des cellules d’aide psychologique mises à disposition dans les différents départements de la région Bretagne, informer les patients sur l’importance du respect des mesures sanitaires et sur l’intérêt individuel et collectif du confinement, font partie intégrante de la mission de nos téléopérateurs.

Centre de préférences de confidentialité
Nécessaire

Publicités

Analytics

L'information est anonyme et permet de connaitre le nombre de passage sur le site internet, la situation géographique de l'internaute ainsi que les pages consultées

ga,gat,gtag
Webleads

L'information est anonyme et permet de connaitre le nombre de passage sur le site internet, la situation géographique de l'internaute ainsi que les pages consultées

cluid

DEMANDE DE DEVIS

Veuillez remplir ci dessous le formulaire afin que nous puissions vous contacter.

MmeM.

Politique de confidentialité : collecte, utilisation, conservation et protection des données personnelles.

X
DEMANDE DE DEVIS