Un standard téléphonique bilingue pour booster vos ventes d’été

Un standard téléphonique bilingue pour booster vos ventes d’été

STANDARD TÉLÉPHONIQUE EN ANGLAIS…

L’été est là, les touristes aussi. Dans le milieu du tourisme, des transports, mais aussi du commerce et du e-commerce, pour les affaires, le temps est au beau fixe ! Mais pour multiplier les ventes et augmenter encore le chiffre d’affaires, il existe une solution simple : arriver à communiquer avec les clients potentiels, dans la même langue qu’eux.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]


Un standard téléphonique bilingue pour l’été

Si vous doutez encore de la capacité d’un accueil téléphonique en anglais pour booster vos ventes, l’été est certainement la bonne saison pour vous lancer… Car pendant ces deux mois particulièrement propices à la vente aux clients étrangers (notamment si on travaille dans le tourisme ou le transport…) vous pouvez choisir de tester la mise en place un accueil téléphonique bilingue. Comment faire ? Rien de plus facile. Il vous suffit d’externaliser votre standard téléphonique et de demander l’intervention de secrétaires bilingues. Parfaitement à l’aise dans la langue que vous choisirez (anglais, espagnol, italien… selon vos besoin et votre demande), elles sauront accueillir et conseiller vos clients et potentiels clients dans leurs achats, mais aussi les rassurer et les convaincre tout en assurant votre service après-vente et en gérant les litiges ou éventuelles insatisfactions.

2/3 des Français ne parlent aucune langue étrangère couramment
Seul 1 Français sur 2 parle l’anglais couramment
1/3 des Français ne parlent aucune langue étrangère
1/3 des Français pense qu’apprendre une langue étrangère est utile*


Parler anglais pour mieux vendre

Considérés comme les plus mauvais élèves de l’Europe en matière d’expression orale en anglais, les Français ne savent pas ce qu’ils ratent. Si l’anglais est une priorité, la maîtrise orale de l’Allemand et de l’Espagnol, à minima, peut s’avérer intéressante… et lucrative. A l’évidence, si vous avez des visiteurs chinois ou russes, mieux vaudrait vous lancer dès maintenant à la conquête de leur langue pour mieux séduire leur porte-monnaie.
En amont du client, il y a le fournisseur, qui n’est pas toujours français et avec qui il faut pouvoir négocier. Pour pouvoir le faire, mieux vaut maîtriser la langue de son interlocuteur si l’on ne veut pas ressortir lésé. Quant au client lui-même, il n’est jamais aussi bien servi que dans sa langue maternelle. Parfaitement à l’aise dans la discussion, il sera plus prompt à l’achat. Pour concrétiser une vente, un dialogue à deux voix dans la même langue reste encore ce qu’il y a de plus efficace !

*Source : Insee

DEMANDE DE DEVIS

Veuillez remplir ci dessous le formulaire afin que nous puissions vous contacter.

MmeM.

X
DEMANDE DE DEVIS